Astuces et pensées lucides pour femme

24 juin 2009

Simplement Savon

savon_de_marseille  Etant petite, je me lavais toujours avec un simple bloc de savon. En général, ils étaient du genre rose, avec un parfum fort, pas très naturel et une forme un peu rococo.

Ensuite vers mes 12 ans, mes soeurs et moi ne voulions que les gels douche. Ca faisait plus tendance (enfin c'était mon sentiment à cet âge-là) et les parfums étaient plus du style noix de coco, vanille et miel que celui de la rose ou de l'orchidée.

Cependant, ignorant encore que derrière l'ennivrante odeur de coco se cachait une panoplie de produits chimiques, je passais les années suivantes avec une peau irritable et très souvent asséchée!

Ce n'est que depuis un voyage sur une île peu peuplée d'Indonésie que je me suis décidée à réutiliser du savon. Vu qu'il fallait se laver avec une coupelle d'eau dans une cabine en bois, j'avais décidé de ne pas enmousser la jungle environnante avec mon gel douche coco chimique et j'ai donc emporté un savon sans parfum et sans composants chimiques.

J'ai testé depuis lors plusieurs savons naturels et celui que je préfère est bien le savon de Marseille à l'huile d'olive. Je l'achète en gros bloc (moins couteux que les petits savons) et je le coupe au fur et à mesure.

En bref:

-il assèche moins la peau

-présente peu de risque d'allergie

-dure plus longtemps que les gels

-revient à moins cher car on ne doit pas toujours hydrater la peau après la douche

-est moins polluant

Ps: Les magasins naturels/bio ont bien souvent une belle gamme de gels douche. Certes, ils sont sans doute de meilleure qualité que de nombreux gels et savons sur le marché mais ont le désavantage d'être plus couteux, plus polluants que les bon vieux savons de Marseille. Et puis, on ne sait pas toujours si tous les ingrédients sont corrects. 

Posté par missmaligne à 16:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 juin 2009

Le gène du plus, de l'encore et encore...

Nous sommes des êtres de répétition, de perfectionnement. Une bonne chose de faite et nous aspirons à la renouveler et à l'améliorer. Le petit devient grand.  Le peu devient beaucoup. L'extraordinaire devient banal.

De ce fait, on accumule et on aspire à accumuler d'avantage. Un gène du 'plus' existe-t-il dans notre code génétique?

L'exemple le plus frappant est celui de l'argent:

  On commence par gagner une certaine somme d'argent. On souhaite en gagner plus afin de se créer plus de 'comfort' (une nouvelle voiture, des vêtements de marque, un appartement dans un plus beau quartier, des vacances...). On gagne plus d'argent: on se donne donc accès au comfort souhaité.

  L'histoire ne s'arrête cependant pas ici. Avec l'arrivée de ce supplément d'argent se crée le besoin d'avoir encore plus. De nouveaux 'besoins' se créent et le cycle continue.   

   

 

Posté par missmaligne à 17:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juin 2009

Qui est MissMaligne?

MissMaligne est d'abord une femme, jeune et mère d'une petite fille. 

Elle s'intéresse a une variété de choses différentes et est toujours à l'affut de nouvelles idées.

Elle aime sans prétention et sans avoir honte: la mode, la beauté, l'art, le bien-être, la bonne bouffe, le rire, l'esprit critique...

Cette Miss est plutôt bien dans ses baskettes! Une Miss des Miss!

Mais au fond d'elle, elle est maligne car elle possède comme toutes les femmes, un sixième sens!

Elle sait que le monde dans lequel elle vit, tangue.

Elle sait que la planète sur laquelle elle vit s'épuise, se vide de ses ressources et que pour contrer ceci, cette planète se retournera tôt ou tard contre les espèces qui l'occupent.

Elle sait que la politique, les médias, les spécialistes, les grandes industries... ne dévoilent pas toujours la vérité, ni l'urgence de la situation actuelle. Elle sait cependant que ceux- ci cherchent en vain à garder un monopole sur la diffusion de la pensée par les belles paroles, la manipulation en tout genre...

Elle sait aussi que de nombreuses personnes qui occupent des places à grande responsabilité (politiciens etc) ne savent/ n'admettent/ ne réfléchissent pas aux préoccupations les plus urgentes de notre époque.

Elle aimerait diffuser et discuter de certaines idées librement et lucidement pour créer un point de rencontre propice à l'amélioration et à l'évolution de l'être, de l'environnement et de la conscience.

Posté par missmaligne à 15:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]